• 29 janvier 2019

Courir en hiver ou de nuit.

Vous faites souvent de la course à pied de nuit genre trail nocturne ou course d’orientation, disciplines sportives de nuit par excellence ? Ou alors vous faites votre jogging en hiver à la nuit tombée ou avant de partir à votre travail ? Si tel est le cas, vous devez alors acheter et vous équiper avec une bonne lampe frontale. Cet article vous donne quelques pistes de réflexion quant à ce choix de lampe frontale. Les critères peuvent être nombreux, certains mettent le poids comme critère n°1, tandis que d’autres privilégient la puissance d’éclairage ou l’autonomie…..

Quelle lampe frontale choisir?

La lampe frontale est un accessoire indispensable pour celui ou celle qui souhaite courir lorsque la luminosité devient insuffisante en hiver notamment ou pour courir des épreuves nocturnes. Logiquement, la fonction primordiale d’une lampe frontale est d’éclairer suffisamment devant soi pour savoir où vous mettez les pieds, évitez les obstacles éventuels et savoir où vous allez.

Si vous pensez celà, vous avez raison. Sauf que cela n’est pas suffisant. En milieu péri urbain ou sur les routes, elle sert aussi à être vu, notamment des automobilistes ! Le danger est devant mais il est aussi derrière vous quand vous courez de nuit en hiver et une bonne lampe frontale est d’abord aussi une lampe frontale puissante permettant de bien voir devant et d’être bien vu derrière. C’est un atout indéniable pour assurer sa sécurité. Sur le terrain, la qualité de rendu lumineux varie suivant la puissance (en lumen) de la lampe mais aussi de la qualité intrinsèque du déflecteur aluminium. De nombreux tests ont montré qu’à un même niveau de puissance lumineuse (en lumen), une lampe pouvait éclairer jusqu’à 2 fois plus (en perception visuelle) en raison même d’un déflecteur de qualité. Et oui, avec un déflecteur de mauvaise qualité ou de mauvaise conception, le rendu visuel est forcément moindre, on perd de la puissance. La qualité de la conception de la lampe frontale est donc essentielle. 

Trail nocturne et course d’orientation

En trail nocturne et courses d’orientation, bref durant les épreuves de nuit, Il conviendra de choisir la puissance idéale d’une lampe frontale led pour courir vite et bien, dans de bonnes conditions.  Car ici dans ce cas, le temps joue aussi et les épreuves sont chronométrées. Nous conseillons alors d’opter pour des lampes frontales puissantes et légères, modulables et avec une bonne autonomie afin d’évoluer dans un environnement sans lumière et avec beaucoup d’obstacles. Ce qui est le propre des courses sportives nocturnes ! Vous devez alors courir et vite.

La puissance de votre lampe frontale trail ou lampe frontale running ne fait pas tout, il vous faudra régler le faisceau de cette dernière pour éclairer devant vous en mode étroit ou en faisceau large et un bouton latéral de réglage est alors indispensable car il vous évite de manipuler la lampe devant, couper le faisceau, vous éblouir et vous faire perdre du temps.

Le choix du bouton latéral

Privilégiez des lampes frontales avec un bouton latéral. Pourquoi? La présence latérale du bouton est un réel plus comme expliqué ci dessus et tous les modèles de frontales led n’ont pas cet avantage. Les lampes led Ferei intègrent toutes ce bouton latéral par exemple, gage d’excellence et de qualité optimisée pour les runners, raides, trailers et orienteurs.

Choisir une lampe FEREI c’est déjà choisir une lampe conçue pour un usage extérieur ! C’est déjà un critère de choix.

Si vous êtes dehors et que vous avez besoin d’une lampe, pensez d’abord aux lampes FEREI spécialisement conçues et utilisées à l’extérieur!