• 3 février 2019

Un choix de lampes qui est important

A l’heure de la randonnée 2.0 et d’une sophistication croissante de cette pratique sportive avec de plus en plus d’applis, on s’interroge toujours sur les équipements minimum à prendre dans son sac avant de partir. Partir en rando ou en trek au Kilimanjaro, sur le GR 20 ou tout simplement dans les Alpes est une habitude pour certains alors que c’est une nouveauté pur d’autres. Faire une randonnée ou un trek de plusieurs jours/nuit est une expérience formidable pour le corps et l’esprit. Si on est bien équipé et préparé. Physiquement et matériellement. Outre de bonnes chaussures (comptez entre 100 et 250 euros pour des modèles à tige haute), vous pouvez vous poser cette question en matière de lampe. Quelle lampe pour la randonnée ou le trek et faut il en prendre une ? Le matériel est important quand on part explorer des contrées sauvages, en expédition ou quand on traverse le GR20 par exemple. Si on part plusieurs jours, la question de la lampe torche ou lampe frontale se pose. Surtout si on part en milieu isolé, en haute montagne ou quand on traverse des terrains difficiles où il faudra bivouaquer.

Lampe torche ou frontale?

Les adeptes de trek tout comme ceux de trail sont souvent des personnes très « geek » ou tout au moins très au fait des nouvelles innovations technologiques. Elles utilisent souvent les meilleurs outils et applis, montres connectés voire drones pour les suivre. Les règles à respecter sont toutefois identiques pour tous/toutes. Avant de partir à l’aventure,  il faut d’abord trouver le bon guide et surtout réunir le bon équipement et surtout bien se préparer.  Un trek ou une randonnée de plusieurs jours mal préparée peut vite se transformer en cauchemar. La montagne est un environnement fascinant mais peut aussi s’avérer capricieuse, voire difficile en cas de mauvais temps et de mauvais choix dans la gestion des imprévus. Un matériel complet est nécessaire et l’éclairage doit être de qualité. Ainsi, Jacques explique qu’un jour, son téléphone est tombé en panne de batterie en pleine ascension du Mont Blanc, il n’a dut son salut qu’à sa lampe frontale et sa montre GPS connectée qui faisait aussi boussole et altimètre. La lampe frontale et/ou une lampe torche sont des accessoires très importants pour tout professionnel et tout amateur sportif éclairé : cela fait partie des équipements obligatoires ou très fortement conseillés.

Privilégiez les lampes led de qualité

Achetez de bonnes lampes, de préférence à piles alcalines (AA) car vous trouvez des piles de rechange partout dans le monde, quel que soit les pays. Ce qui n’est pas le cas des batteries lithium et des chargeurs secteur. Rappelons que les prises de courant n’existent pas en haute montagne et que chaque pays possède ses propres normes électriques. Normes pas toujours compatibles avec votre lampe en terme de voltage ! Pourquoi avoir une bonne lampe frontale ou lampe torche? Tout simplement parce qu’elles peuvent servir à trouver votre chemin quand la nuit tombe, savoir où vous mettez les pieds dans la progression sur des sentiers étroits et escarpées ou dans l’ascension d’un sommet. Elle permettent aussi de bien voir quand vous cherchez quelque chose au fond de votre sac à dos, monter votre tente ou le bivouac à la nuit tombée mais également pour signaler votre présence.

Les lampes frontales HL08,HL20, HL50 et HL65

Une lampe torche à led ou une bonne lampe frontale comme la HL20, la HL50, la HL51 Discoverer ou la lampe frontale led HL65, sont des lampes plébiscitées par de nombreux professionnels du secteur.  Achetez une lampe de qualité est le premier réflexe à avoir. Lisez notre page conseils. Une lampe frontale puissante et disposant de plusieurs modes d’éclairage est indispensable pour le trek ou la randonnée mais aussi en haute montagne. Choisir un bon éclairage led pour partir en trek ou rando est donc essentiel.